Accéder au contenu principal

Rétro-actions 1999-2002: aux origines de Cococi

13775827_1302646499753366_8819333236740430739_nEntre 1999 et 2001, Rita Rijkaard passe l’essentiel de son temps libre comme bénévole auprès du CARS (Centre d’accueil et Réinsertion sociale) de Yaoundé (Cameroun) . Cette structure dépend du Ministère des affaires sociales du Cameroun.

Dès qu’elle le peut, Rita assiste les enfants, et dialogue avec eux sur la morale, l’hygiène et la salubrité en général.

La plupart de ces enfants vivent dans la rue,mais ils ont la force de toujours s’émerveiller. Pour être sûre de toujours continuer à les aider, Rita décide alors de fonder Cococi – pour combiner l’aide matérielle mais psychologique en donnant aussi un peu d’attention ou les petits gestes qui redonnent le sourire.

Par la suite, Rita se rend régulièrement au Cameroun,administrer des dons et organiser des journées récréatives auprès des malades atteints de la lèpre. La lèpre reste une infection chronique qui mine encore plusieurs pays à travers le monde. Concernée par ce fléau qui touche des adultes tout comme des enfants, Rita leur offre un moment de dignité, donne un bain, partage un habit propre, offre un jouet.

Rita organise l’aide des bénévoles qui apportent du bois, distribuent des produits d’hygiène et du matériel pour le travail manuel aux malades qui sont le plus souvent isolés et rejetés du monde extérieur.

Ces années passées auprès des enfants au Cameroun sont la fondation de l’esprit de Cococi !

Catégories

Actualités

%d blogueurs aiment cette page :